samedi 31 décembre 2011

An nouveau.




C’est lentement, mais sûrement
Que les aiguilles avancent
Nous annonçant le nouvel an
Qui nous met tous en transe.

On attend tous très sagement
Que l’horloge sonne joyeusement
Lentement les douze coups de minuit
De l’année deux mille onze qui nous fuit.

Sous la lune mystérieuse qui luit
Faisons la fête toute la nuit
Emmitouflés sous de la laine
Tendit que blanchissent nos haleines.

Entrechoquant nos verres scintillants
En proférant les meilleurs vœux
A nos amis, très chers parents
Que tous soient vraiment des plus heureux.

°koukou42°

vendredi 30 décembre 2011

Escapade Amstellodamoise. (4)

Mardi 26 juillet 2011.

Premier réflexe en se levant, voir le temps qu’il fait, vu que la météo est très changeante d’un moment à l’autre.
Verdict, ciel couvert. Au moins, il ne pleut pas.
Après un bon petit déjeuner, nous nous rendons toujours à pied sur la Museumplein, juste derrière le Rijkmuseum, afin de visiter le Van Gogh Muséum.
Un des artiste Néerlandais les plus connus de tous les temps, sa carrière de peintre n’a duré que dix ans : de 1880 à sa mort.
Au cours de cette décennie, Vincent Van Gogh a produit une œuvre impressionnante : quelques 800 tableaux et plus de 1000 dessins ont été conservés, ainsi qu’un grand nombre d’aquarelles, de lithographies et de croquis dont il accompagnait ses lettres.
Nous ressortons en début d’après midi repus picturalement parlant de ces toiles peintes des Pays-Bas à Paris, d’Arles à Saint-Rémy et à Auvers-sur-Oise où le 27 juillet 1890, Vincent Van Gogh se tire une balle dans la poitrine, mettant fin à ses jours.

http://www.vangoghmuseum.nl

Déjeuner sur le pouce, puis de ponts en ponts (il y à 1281 ponts et 165 canaux à Amsterdam), nos pas s’arrête dans un havre de paix : le Béguinage.
Poussant une porte donnant sur la place Spui nous descendons quelques marches sous un passage voûté qui donne accès à une pelouse ceinte d'anciennes maisons qui date du 17ème et 18ème siècle.




Nous remontons jusqu’au Dam sous une légère bruine et nous mettons à l’abri dans l’ancienne poste reconvertie en centre commercial.




Au vu du temps plus clément mais néanmoins couvert, nous décidons d’allez faire un tour sur les canaux en bateau couvert à toit panoramique (on ne sait jamais, une averse est si vite arrivée).
L’embarquement se fait en face de la gare centrale. Petit passage par le port et ses bâtiments moderne et parfois surprenant, tel le musée scientifique d'Amsterdam, immeuble en forme de proue de bateau et nommé Nemo,


puis sur les canaux assez large de la ville où nous admirons les façades imposantes et leurs frontons ornés de différents ornements,










les ponts pittoresques,






les bateaux résidentiels…


Petite visite d’une heure qui nous auras fait découvrir la ville sous un autre angle.
Nous rentrons à notre hôtel en passant par le marché aux fleurs couvert (Bloemenmarkt). Les barges qui le composent sont amarrées sur le Singel depuis le 19ème siècle. Y sont vendu toutes sortes de bulbes, de fleurs et plantes et des souvenirs en tous genres.


Nous dînerons ce soir dans un restaurant qui ce situe dans la rue de notre hôtel : Le steakhouse Piet de leeuw.

http://www.pietdeleeuw.nl/


Ambiance locale où l’on mange aussi bien en tête à tête qu’avec de parfaits inconnus, partageant de grande tables rondes. Menus local pour notre dernière soirée à Amsterdam puis retour à l’hôtel pour un repos bien mérité.

°Koukou42°

mardi 27 décembre 2011

Escapade Amstellodamoise. (3)

Lundi 25 juillet 2011.

Beau ciel bleu après une bonne nuit réparatrice.


Notre matinée sera consacrée à la visite du Rijksmuseum bâtiment monumental qui ouvrit ses portes en 1885 et dont la décoration intérieure et extérieure fait référence aux personnages et aux évènements les plus importants de l’histoire de la culture néerlandaises.
A l’heure actuelle, le musée est en pleine restructuration et ne sont exposé que les chefs-d’œuvre du Siècle d’Or, pièces majeures des collections : les magnifiques maisons de poupées, les riches pièces d’argenterie, les plus belles faïences de Delft et les icônes de l’histoire des Pays-Bas dont font parties les célèbres peintures de Jan Steen, Francs Hals, Vermeer et Rembrandt, que nous admirerons parmi plus de 400 chefs-d’œuvre.
Nous ressortons en début d’après midi de ce lieu qui renferme tant d’objets admirables.


https://www.rijksmuseum.nl/

Nous déjeunerons à la brasserie Schiller qui se situe sur l’animée Rembrandtplein, lieu a la décoration Art Déco.


http://www.brasserieschiller.nl/

Nous déambulons sous un ciel qui se couvre de plus en plus avant d’allez visiter le Musée Willet-Holthuysen.
En 1895, Louisa Willet-Holthuysen a léguée sa maison, le mobilier et la collection d’art de son époux Abraham Willet à la ville d’Amsterdam qui ouvrira ses portes une année plus tard.






http://www.willetholthuysen.nl/

Après cette visite, nos pas nous conduisent de ponts en ponts jusqu’au Dam, place où trône le Palais Royal qui est un ancien hôtel de ville du XVIIe siècle.


Le ciel déversant de nouveau des trompes d’eau, nous décidons de nous rendre là où nous devions aller en début de soirée étant donnez que nous avions réservé nos billets à une plage horaire définie.
Il y a une queue de personnes qui ceint le bâtiment, que j’estime à au moins deux heures d’attente. Au vu des bourrasques de vent et de la pluie qui nous transperce, nous sommes très heureux d’avoir réserver nos place sur internet et de pouvoir avancer l’heure de notre visite.
De : La maison d’Anne Frank.
Que d’émotion lors de l’immersion dans ces bâtiments ; sachant comment des personnes on vécus recluses et dans des conditions que l’on n’osent imaginer.
On ne ressort pas indifférent de ce genre de visite…

http://www.annefrank.org/

Nous rentrons à notre hôtel pour un peu de repos puis sous un ciel redevenues plus clément nous allons dîner dans une ancienne église réhabilitée en restaurant à la décoration exubérante et au plats orientaux : le Bazar.


http://bazaramsterdam.nl/

°Koukou42°

jeudi 22 décembre 2011

Rodéo.



Comme le père noël sur son traîneau
Lançant à tue tête ; Taïaut, Taïaut
Le cerveau éclaté comme une fleur
Gilles, hilare sur son aspirateur
Qui, soit dit en passant est collector
Fait, avec lui un drôle de corps à corps.

Il est assis à califourchon
Tenant à deux mains le long flexible
Traquant toutes les poussières et moutons
Cherchant à atteindre ses cibles.

Soudain, se cabre l’aspirateur
Ruant de façon frénétique
Tel un cheval ayant eu très peur
Retenu par son fils électrique.

Par la secousse soudainement faites
Notre Gilles fût bien désarçonné,
Roulât à terre, se cognant la tête
Et se trouvant fort désappointé.

Titubant, se levant avec peine,
Jetant un regard plein de haine
Sur l’engin, éteint, à l’agonie,
Couché sur le flan, inerte, sans vie.

Le corps encore chaud, cassé en deux
Le sac à poussière tout éventré
Les entrailles fumantes sur le plancher
Ci-gît l’animal impétueux.

Gilles c’est pris pour le pieu Saint-Georges
Chevauchant par monts et par gorges
Sur son beau destrier marron
Voulant terrasser le dragon.

(A Gilles) mai 2004.

°koukou42°

mardi 20 décembre 2011

Le pingouin.



Un pingouin un peu dandy
Se dandinait sur ses pattes
Dans son habit queue de pie
Point noir avançant sans hâtes

Et il glisse sur la banquise
Pendant que souffle la bise
Vu de dos, c’est une tâche noire
Mais son ventre est lui, ivoire

Lent, il suit ses congénères
Avançant dans leurs sillages
Protégés par les congères
Dans le blanc du paysage.

°koukou42°

mardi 13 décembre 2011

Sacrifice.



De la famille des conifères
Je vivais heureux en forêt
Du gai printemps au vif hiver
Tranquillement dans mon bosquet

Avec leurs engins de terreurs
Ils sont venus à matines
Et pour mon plus grand malheur
Ils m’ont coupé de mes racines

Comme beaucoup d’autres de mon essence
Tous prisonniers en leurs salons
De notre air pur, je pleure l’absence
De ma montagne en cette saison.

°koukou42°

dimanche 11 décembre 2011

Illuminations.

Vendredi soir, petit tour en amoureux à la Fête des Lumières à Lyon.



Une église qui bleuie.



Un palais tout de rouge vêtu.


Des araignées suspendues.

Une statue prête a s'envoler.

Des algues vertes se mirant dans un bassin.

°koukou42°

jeudi 8 décembre 2011

La vague.



Je suis couché sur la plage
Et la vois venir de très loin
Etincelle dans les nuages
Accompagnée par les embruns

La tête ourlée de dentelles
Venant doucement vers moi
Elle s’approche, me tend les bras
M’incite à venir vers elle

Moulée dans sa robe transparente
Elle me lèche doucement les pieds
En cette fin de journée d’été
Irisée de belles couleurs menthes

Sa bouche était frangée d’écume
Sur cette grève, lasse, enfin elle gît
Son voyage c’est fini ici
Tendit qu’au loin monte la brume.

°koukou42°

mercredi 7 décembre 2011

Derniers feux.



Se parant de brume comme d’une étole
Recouvrant les plaines et les forêts
De son manteau fauve elle se revêt
Pendant que toute la vive flore s’étiole.



Dame Nature magnifie cette saison
Nous ravissant de ses palettes camaïeux
Qui vagabondent sur les monts et les vallons
Pour l’immenses plaisirs de nos âmes, de nos yeux.



J’aime ce magnifique moment qu’est l’automne
Enrubanné de sa pourpre mantille
Tendit que lentement les feuilles oscillent
Avant l’hiver ; période plus monotone.

°koukou42°

mardi 6 décembre 2011

Escapade Amstellodamoise.(2)

Dimanche 24 juillet 2011.

13 H 30, armés de notre accessoire indispensable et au combien salvateur durant notre séjour…le parapluie, nous partons à la recherche d’un endroit afin de nous sustenter. Notre choix sera le premier restaurant trouvé à quelques rues de l’hôtel. Le « Nel ». http://nelamstelveld.nl/
Afin de nous réchauffer nous mangerons local, la « Erwtensoep » (soupe nationale épaisse à base de pois cassés), et une non moins énorme salade. Rassasiés, nous bravons les bourrasques de vent et la pluie, ce qui nous contraint à marcher coller l’un à l’autre réduisant notre champ de vision sur notre première découverte de la ville.
Notre première visite sera le Museum Van Loon.
En 1602, Willem van Loon à co-fondé la Compagnie Hollandaise des Indes.
Maison donnant sur le Keizersgracht et reflétant le riche passé des familles influentes de la ville.




http://www.museumvanloon.nl/

A la sortie de cette visite et le temps étant à l’accalmie, nous déambulons le long des canaux,

puis dînerons dans un des quartiers animés de divers restaurants. Notre choix se portant sur le « De Blauwe Hollander » à la cuisine typiquement hollandaise (cuisine rustique et copieuse), dégustant des poissons et le « Stamppot » (mélange de pommes de terre, d’un à plusieurs légumes et accompagné de viande).

http://www.deblauwehollander.nl/

Retour à l’hôtel afin de nous mettre à l’abri de cette pluie incessante, pour un repos bien mérité.

°Koukou42°

La plage.



L’écume avance et se balance
Au gré du vent ; de l’océan
Et viens mourir dans les anses
Où sont couchés les bateaux

Sous le soleil de cette plage
Mon esprit, seul, vagabonde
Sur ce calme paysage
Et sur le reste du monde.

°koukou42°       (Septembre 2008).

samedi 3 décembre 2011

Escapade Amstellodamoise.





Dimanche 24 juillet 2011.

Debout de bonne heure et direction la gare du nord pour prendre le Thalys de 8h 25 pour Amsterdam où nous arriverons vers midi.
Choc thermique lorsque nous arrivons sur le parvis de la gare, car il doit faire 10° tout au plus et pour notre plus grand déplaisir… il pleut à verse.
Sachant qu’il pleut en moyenne 260 journées par an nous sommes dans un mauvais jour.
Nous sommes transis, donc nous prenons un taxi direction le sud de la ville pour rejoindre l’hôtel « Mercure Arthur Frommer » qui se trouve dans d’anciennes maisons de tisserands et situé dans la ceinture de canaux qui entoure la ville.
Nous prenons possessions de notre chambre agréablement décorée donnant sur une rue très calme.

°Koukou42°

vendredi 2 décembre 2011

Baies.





Les resplendissantes baies de l’automne
Qui serviront de doux mets aux oiseaux
Parent de vives couleurs les arbrisseaux
De leurs beaux atours l’hiver monotone.






°koukou42°