lundi 25 février 2013

Escapade Alsacienne. Andlau.

...

Ayant repéré dans le « Guide Michelin » (notre bible culinaire) un restaurant à Mittelbergheim, que nous trouverons fermé, nous continuons notre route et nous trouverons notre bonheur à Andlau  « A la couronne ».
Après un bon repas dans une cour fleurie et pour aider à la digestion nous flânerons  en cette charmante bourgade. De la place de l’hôtel de ville où en son centre se dresse une colonne fontaine surmontée de sainte Richarde et d’un ours (symbole de la ville)


nos pas nous mènent au puits sainte Richarde (XVe siècle) qui se situait dans l’ancien cloître de l’abbaye

avant d’arriver à l’église Saint Pierre et saint Paul détruit en 1045 et reconstruit au XIIe siècle, seules certaines parties subsistent à présent : le portail qui offre les plus remarquables sculptures romanes d’Alsace par son pourtour couvert de bas-reliefs

ainsi qu’une frise historiée qui court en façade et sur le côté gauche

et la crypte.


Nous suivons l’Andlau bordée de belles maisons



jusqu’à la tour des Sorcières qui y étaient enfermées au XVIe siècle.

...

°koukou42°









lundi 18 février 2013

Embrasement.



Le soleil couchant
Qui est notre aimant
Attire notre regard
Sur la magie du soir.

°koukou42°


vendredi 15 février 2013

Mon soleil.


Recherchant vivement l’âme sœur
Qui fera battre longtemps mon cœur,
Vous avez marché devant mon regard
Comme un fabuleux cadeau du hasard.

Vous êtes rentré de plein pied dans ma vie,
 Et depuis, je ne connais plus l’ennui
Je suis au comble de la félicité
Par tous vos tendres échanges prodigués.

Vous êtes fougueux tel le fleuve Amour
M’inondant de vos doux sentiments
Qui avec le temps, ne font qu’être plus grands
Et pries pour que soit long notre parcours.

Je vous aime comme nul autre pareil
Et tiens à vous dire : Tu es mon soleil.


°koukou42° (A Patrick).


mercredi 13 février 2013

Escapade Alsacienne. Boersch.


Mardi 31 juillet 2012.

En ce nouveau jour, direction le pays du Mont Sainte Odile avec un premier arrêt à Boersch.

Franchissant la Porte basse,

on atteint la place sur laquelle s’élève l’hôtel de ville du 16e siècle


et la maison du conseil dite Ratstube magnifique maison à colombage,

ainsi qu'un puits à 6 seaux construit en 1617.

Les petites rues sont agrémentées de quelques belles vieilles maisons et de leurs façades sculptées



ainsi que de leurs porches

qui nous mènent à la Porte arrière ou Aftertor.

...

°koukou42°












mardi 12 février 2013

Escapade Alsacienne. Strasbourg. (fin).

...

Déambulation dans les rues en passant devant la maison Kammerzell (1589),

 place du marché aux poissons

jusqu’au quartier de La petite France, autrefois coin des pêcheurs, des tanneurs et des meuniers.

C’est un des lieux les mieux conservés du vieux Strasbourg avec ses maisons médiévales qui se reflètent dans l’eau de l’Ill qui ceint la vieille ville


et ses Ponts couverts qui est une enfilade de trois ponts gardés chacun par une tour carrée et massive, reste des remparts du 14e siècle.


Petits achats de pains d’épices dans la belle boutique de Mireille Oster.

La pluie et le vent ayant raison de nous, nous rentrons sur Molsheim en fin d’après midi.

...

°koukou42°









  

lundi 11 février 2013

Escapade Alsacienne. Strasbourg. (2).

...
Petit tour sur une partie des extérieurs de la cathédrale :

La façade : Une magnifique rose de 15 mètres de diamètre, surmonte le portail central richement décoré.

Le flan droit : Offre les beauté du portail de l’horloge, le plus ancien de la cathédrale (13e siècle) composé de deux portes romanes accolées, surmontées du cadran extérieur de l’horloge astronomique.
Puis nous allons déjeunez « Chez Yvonne » avant de continuez la visite de l’intérieur de la cathédrale.
Les vitraux des 12°, 13° et 14° siècles sont superbes mais ont quelque peu soufferts au cours des âges.


La chaire, type parfais de gothique flamboyant.
L’orgue accroché en nid d’hirondelle au triforium, déploie sur la largeur d’une travée son buffet gothique (14e – 15e siècle) en bois sculpté polychrome.
Au centre du croisillon droit se trouve le pilier des anges du 13e siècle.

Nous finissons la visite par la crypte.

...

°koukou42°
















dimanche 10 février 2013

Escapade Alsacienne. Strasbourg. (1).

Lundi 30 juillet 2012.


Grasse matinée en ce jour, puis nous partons en fin de matinée à Strasbourg malgré le temps chagrin.

Direction le centre historique et la cathédrale notre-Dame qui sera le but premier de notre visite.
Sur l’emplacement d’un temple de Mars, son chantier débute en 1015 dans le style roman. Le style gothique, nouveau venu en Alsace, influencera ensuite les architectes. En 1365, les tours à peine terminées sont réunies jusqu’au niveau de la plateforme. Ensuite, la tour nord seule est surélevée, puis prolongée de sa célèbre flèche.
Visite commentée de l’horloge astronomique, conçue par des mathématiciens et réalisée par des horlogers suisses entre 1550 et 1574.


Elle s’est arrêtée en 1780 et le Strasbourgeois Scwilgué l’a auscultée pendant trente ans et en a reconstitué le mécanisme de 1838 à 1842.
Les sept jours de la semaine sont représentés par des chars conduits par des divinités, apparaissant dans une ouverture au-dessous du cadran.
Une série d’automates frappent deux coups tous les quarts d’heure. Les heures sont sonnées par la mort.

Au dernier coup, le second ange de la galerie aux Lions retourne son sablier. A 12h30, un grand défilé se produit dans la niche, au sommet de l’horloge. Les apôtres passent devant le Christ en le saluant, Jésus les bénit, tendis que le coq, perché sur la tour de gauche, bat des ailes et lance trois fois son cocorico en souvenir du reniement de Saint Pierre.


...

°koukou42°