jeudi 26 septembre 2013

Au delà des yeux.

Un nouvel univers à découvrir...


http://koukou69.blogspot.fr/

mercredi 25 septembre 2013

Coïtus Naturalus. (3).

Dans les monts du Lyonnais  
Je fis la découverte
Alors que je me promenais 
D’une très belle dame verte.


Sur le crépi blanc d’un muret 
Celle-ci se faisait fécondée 
Par un petit mâle fluet
Langoureusement accroché. 


Lui laissera t’elle la vie sauve  
Elle, considérée comme un fauve
Avec ses mœurs orgiastiques
Où, qu’avec regret, elle n’abdique.


°koukou42°



lundi 23 septembre 2013

Echappée belle Paris. Le domaine de Malmaison. (fin).

...

Après nous être sustenté dans le centre de Rueil Malmaison, nous passons par le parc de Bois-Preau


acquis avec son château en 1870 par Joséphine pour agrandir le domaine de Malmaison

que nous traversons au plus vite entre deux averses, afin d’aller faire le tour du parc de Malmaison.


La façade du château côté parc donne sur des fossés secs

où un pont flanqué de deux obélisques de marbre rouge et deux bronzes, un centaure jeune

et un centaure âgé 

permet de cheminer jusqu’au parc.




Inlassablement agrandi par Joséphine le domaine avait une superficie de 726 ha à sa mort.

Morcelé depuis 1824, le domaine ne comportait plus que les 50 ha du parc enclos à sa vente en 1877. De nos jours ne subsiste que 6 ha.

Retour sur Paris en fin d’après midi et pour nous réchauffer, nous irons déguster une énorme choucroute chez Jenny avant de regagner notre hôtel.

°koukou42°














samedi 21 septembre 2013

Dans le panneau. (2).

Un village de l'Ain.

Une maison avec une mini cour comme un confetti.

Un avertissement à ne pas prendre à la légère...


°koukou42°

vendredi 20 septembre 2013

Echappée belle. Serrières. (fin).

...

Le reste de la construction remonte au XIV° siècle. Parmi les éléments architecturaux remarquables, il faut citer la charpente en forme de coque de navire renversée qui a été réalisée en bois de châtaignier par des charpentiers de marine. 


A l’occasion de travaux réalisés en 2003, des peintures murales très anciennes ont été découvertes et  mises à jour tout autour du sommet de la voûte.




Le musée retrace par des vidéos et divers objets la vie des mariniers du fleuve Rhône qui constitue depuis toujours un enjeu stratégique puisqu'il relie le bassin méditerranéen aux contrées du Nord, desquelles descendent le bois, le charbon, la pierre, les céréales, les métaux, les toiles et draps.
Du Sud remontent le sel, le vin, l’eau de vie, l’huile, les denrées coloniales.


La descente des marchandises se faisait à bord de barques alors que la remonte étant plus ardue car le courant du Rhône varie, ses crues sont nombreuses et son courant vif.

Cette remonte se faisait par halage des barques au col (les barques étant tirées par les hommes). Le cheval, et quelquefois le bœuf ont peu à peu remplacer l’homme, puis les bateaux à vapeur les ont supplantés jusqu’aux péniches d’aujourd’hui.

Nous découvrons de superbes croix de mariniers faites de bois flottés.






Une jolie découverte que ce petit musée.

Nous regagnons au plus vite au vu du ciel plus que menaçant notre véhicule garé près du pont suspendu qui a été inauguré en 1828, puis détruit en 1930 pour être remplacé par un pont suspendu sans pile centrale afin de faciliter la navigation. En 1933, le nouveau pont est ouvert au public.

°koukou42°






jeudi 19 septembre 2013

Echappée belle. Serrières (1).

Dimanche 08 septembre 2013.

Notre destination longera le Rhône jusqu’à Serrières ancien bourg médiéval où l’on peut admirer quelques édifices


dont certains en aplomb du ruisseau Vergelas

et la tour des pénitents, vestige de l'ancienne chapelle Notre Dame de la pitié (XVII° siècle).

Puis, nous nous dirigeons vers le musée des mariniers.

Le département de l’Ardèche compte deux musées consacrés (en partie ou en totalité) à l’histoire de la batellerie, celui de Serrières est l’un deux.

Il est installé dans la Chapelle Saint-Sornin (contraction de Saint-Saturnin) dont les parties les plus anciennes ont été édifiées au X° siècle.


°koukou42°




lundi 16 septembre 2013

Echappée belle Paris. Le domaine de Malmaison. (6).

...

Nous entrons maintenant dans la salle de la frise qu’occupait l’ancienne femme de chambre de l’Impératrice. La frise ainsi que quelques pièces du mobilier proviennent d’un hôtel que le couple occupait à Paris, ainsi que de la chambre à coucher de Joséphine au palais des Tuileries.


Nous voici maintenant dans la chambre de l’Impératrice, cette somptueuse pièce affecte la forme d’une tente à seize pans agrémentée de plusieurs miroirs afin de la rendre plus claire.


C’est là dans sa couchette en bois doré que le 29 mai 1814 et âgée seulement de cinquante et un ans que Joséphine rendit son dernier soupir suite à une angine infectieuse.


A la suite de celle-ci est la chambre à coucher ordinaire,



puis le cabinet de toilette



et enfin le boudoir drapé de mousseline.  

Ainsi ce termine notre visite du château.

...

°koukou42°






samedi 14 septembre 2013

Furtive rencontre.

Jeudi 25 juillet 2013.

Lors de la découverte du parc du domaine que l'on visite, une petite envie pressante me fait pénétrer dans un bosquet d'arbres.
Un craquement retentit derrière moi.

Je tourne lentement la tête. 

Et dans l'ombre des frondaisons.

Une paire d’yeux étonnés me dévisage.

Me voilà pris en flagrant délit.

Par une entité beaucoup plus poilue que moi.


°koukou42°



jeudi 12 septembre 2013

Dans le panneau. (1).


Non mais des fois !!!


Chacun à sa place.

°koukou42°





lundi 9 septembre 2013

Ramures.

Prestance.

Elégance.

Déchéance.

°koukou42°





vendredi 6 septembre 2013

Les jardins aquatiques.

Mardi 16 juillet 2013.

Nous partons entre Dombes et Beaujolais,  à  Saint Didier sur Chalaronne où un passionné depuis de nombreuses années par les jardins aquatiques et les carpes Koï est précurseur en France dans ce domaine.

 Désireux de faire découvrir sa passion, il se lance dans la réalisation d'un jardin aquatique.
Au fil des années, un parc de 15 000 m2 a été complètement aménagé et paysagé.



Il est aujourd'hui composé d'une vingtaine de pièces d'eaux de styles et de tailles différentes où s’égaient de véritables carpes Koï importées du Japon.



Agrémentées de nénuphars et lotus.



Depuis 2010 un agrandissement du parc de 5000 m2 jouxte ce jardin dont le thème est les bambous avec près de 50 variétés.






°koukou42°